Rififi et médiation

PrésentationObjectifs 
& contenuAprès le
spectacleTémoignages
& MédiasOù
?ARP
& ses
clownsModalités
& contact

 

Le conflit fait partie de la vie.

Le conflit naît des confrontations quotidiennes d’intérêts, de besoins et de valeurs.

Il peut la plupart du temps être résolu par le dialogue, la négociation, mais il arrive qu’il dégénère en violences.

 

La médiation représente une aide extérieure bien utile ; elle permet à une tierce personne d’intervenir, avec l‘accord des personnes en conflit, pour rétablir entre elles le dialogue nécessaire à une négociation.

Ces personnes retrouvent alors la maîtrise de leur conflit et cherchent elles-mêmes une solution qui satisfasse chacune.

Le spectacle présenté ici permet de se faire une idée précise de ce qu’est la médiation, de découvrir qu’il s’agit d’un procédé efficace et qu’il n’est pas nécessaire d’être un expert pour la pratiquer dans sa vie quotidienne.
 

 


Objectifs pédagogiques

1. Montrer qu’il est possible à chacun d’apprendre à :

gérer des conflits sans violence et sans injustice grâce au processus de la médiation
communiquer de façon à s’affirmer tout en respectant l’autre
coopérer avec avantages mutuels
écouter l’autre sans interpréter ni déformer ses paroles

2. Responsabiliser les enfants par rapport aux conflits qu'ils vivent avec leurs camarades.

3. Permettre la réflexion des équipes éducatives, impulser un projet de prévention de la violence.



L’idée est de dynamiser un projet de prévention de la violence en facilitant l’adhésion et l'implication de chaque membre de l’équipe éducative, quel que soit l’initiateur du projet (CLAE, écoles, parents d’élèves, communes, communautés de communes, associations,…)

Par ailleurs, ce spectacle permet de recadrer les notions et la pratique de la médiation, dans les écoles où se pratique la médiation par les pairs (entre élèves) sans formation préalable.
 

 




Contenu pédagogique

Devenir médiateur, c'est possible à chacun : l'explication claire et simple de la médiation, des phrases-clés et des étapes précises le démontrent : les enfants peuvent la pratiquer entre eux.

S'affirmer sans violence, cela s'apprend également, en suivant les mêmes étapes (expression des faits, des sentiments, des besoins et recherche d'options sans perdant).

La médiation, c'est un procédé efficace : il permet dans la plupart des cas de trouver un accord juste qui satisfait chacun.

Le rôle du médiateur est délimité :
- l
e médiateur n'est pas un arbitre, autoritaire, qui sait qui a raison, détient les solutions et tranche sans consulter personne.
- a
vec le médiateur, la "solution" est entre les mains des personnes qui acceptent son aide de leur plein gré.
- i
l ne prend pas parti, ne fait pas la morale, mais écoute et permet aux personnes de s'entendre.
- i
l peut les aider à trouver d'autres options, mais avant tout il leur demande d'en chercher et les laisse choisir   celle qui permettra que chacun se sente gagnant. Il favorise leur responsabilisation.
- i
l les incite à conclure un accord amiable.

Différenciation entre faits ( ce qui s'est passé ), sentiments ( ce qui est ressenti ), et pensées, jugements ou interprétations : pour éviter que les personnes en conflit ne se pensent accusées ou blessées, ne se sentent irritées,  et pour favoriser la compréhension mutuelle.

Prendre contact avec les sentiments éprouvés : cela aide à trouver les véritables besoins qui les suscitent.

Une règle : un sentiment et son expression verbale sont permis, mais en aucune façon un comportement violent et des menaces.

La médiation étape par étape : il est important de respecter ces étapes pour favoriser la réussite du processus.

Ecouter et reformuler : c'est ainsi que le médiateur permet aux protagonistes de s'entendre eux-mêmes, de réajuster le cas échéant leur discours, et de s'entendre mutuellement.
 

 

Méthode pédagogique

La méthode prend en compte l'âge, la motivation, les désirs des enfants, leurs aptitudes et leurs éventuelles difficultés. Les clowns-formateurs adaptent sur le vif leur langage et leur jeu en fonction des réactions des enfants.

Déroulement :
-
deux clowns jouent successivement des conflits assez simples et "classiques". Un troisième clown met en pratique le procédé de la médiation, avec succès. Il demande de l'aide aux spectateurs.
- a
près une première démonstration, deux jeunes volontaires viennent sur scène pratiquer la médiation, guidés par le clown médiateur.
-
la dernière scène montre qu’il est également possible de se servir des outils de la valise sans médiateur…: être autonome dans la gestion de ses relations, c’est possible !

Effets attendus :
- un intérêt pour la recherche d'options sans violence et sans perdants.
- u
ne motivation pour apprendre à s'affirmer sans violence, écouter avec empathie et gérer les conflits par le dialogue respectueux.
 

 

PrésentationObjectifs 
& contenuAprès le
spectacleTémoignages
& MédiasOù
?ARP
& ses
clownsModalités
& contact

 

 


(soutien 2013-2014)  

 

Copyright © Namo Interactive Inc.
Tous droits réservés.


Namo WebEditor 3.0